lundi 26 janvier 2015

Hé, mine de rien...


... Bonne année quand même !

mardi 13 janvier 2015

Le 8 janvier 2015 sur Fessebouc...

" Hier, je cherchais encore une idée pour illustrer mes vœux pour la nouvelle année quand on nous a tiré dessus. Sur nous tous...

Le choc.

Cabu, le type rieur et amène que je voyais tout gosse dans l'émission de Dorothée, Wolinski que je découvrais dans les Paris-Match de ma grand-mère et dont mon père me découpait (certains) dessins... Adolescent passionné d'histoire et d'actualités, je tombais sur Charlie Hebdo... Je découvrais Charb et Tignous, deux snipers à l'humour imparable, aux traits magnifiques, à l'esprit aiguisé... Deux dessinateurs féroces et intelligents...

Si je fais du dessin de presse aujourd’hui, à mon modeste niveau, c'est que ces messieurs y sont pour quelque chose. Et pas qu'un peu.

Pour autant, aurait-on jamais imaginé associer leurs noms à un massacre pareil? C'est sûr, à force de provoquer, de se moquer frontalement, on craignait des choses, mais tout ça, là, non. Non, bon sang, non !

Hier, en quelques minutes, j'ai gribouillé un rapide dessin pour exprimer mon effarement. Dessiner, dessiner! Puis, très vite, le magazine Lyon Capitale me contactait pour faire une illustration en soutien à Charlie... La tristesse est immense, le choc terrible et plusieurs idées fusent ! Des bonnes, des mauvaises, qu'importe ! On griffonne, on s'indigne. Dessiner, dessiner !

En voilà quelques uns, de ces dessins. Notre réponse, au-delà des amalgames et de la haine.

Dessiner. Se moquer. Dessiner. Recommencer. "





https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=316507538538073&id=129298433925652

mercredi 7 janvier 2015

Charlie...

Charlie Hebdo...

Il y a quelques mois j'intervenais à l'ENAAI de Chambéry pour parler de dessin de presse et de caricature auprès des élèves de première et seconde années.

J'évoquais la liberté d'expression, la tolérance, je parlais d'engagement, d'implication, de rapport au monde, d'intérêt pour l'actualité, l'histoire, d'attention à ce qui se passe autour de nous mais aussi de résistance à la bêtise et à la haine...

Et voilà soudain que la vie nous rattrape, comme à son habitude. Un drôle de sentiment nous étreint...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/07/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo_4550630_3224.html